Création d’une bibliographie collaborative Ecritac

J’hésite à lancer un sondage. La rédaction est au cœur du quotidien des scientifiques et pourtant qui parmi nous a déjà ouvert un manuel sur le sujet ? Pas moi, par exemple. Si tu as plus de 30 ans, à mon avis, il y a de bonnes chances pour que toi non plus. Ce n’est pourtant pas comme si rédiger était toujours facile et efficace. Les ressources qui pourraient nous aider se multiplient depuis quelques années, mais elles sont peu connues car elles restent très dispersées.

Il manque un point de ralliement autour de l’écriture académique, un carrefour interdisciplinaire où s’orienter. Je propose qu’ensemble nous construisions ce lieu grâce à une bibliographie collaborative Zotero*.

* (Rapide rappel à tout hasard : Zotero est un logiciel libre et gratuit. Il permet de gérer efficacement sa bibliographie mais aussi d’en constituer d’autres de manière collaborative. De nombreuses vidéos et des billets de blog comme celui du Zotero francophone expliquent en détail comment s’en servir)

J’ai intégré pour l’instant une bonne soixantaine de références, que l’on peut séparer en trois grandes catégories : les études scientifiques (en linguistique et sociologie), les manuels (plutôt orientés sur le doctorat en SHS), les billets de blogs académiques (retours d’expérience sur l’apprentissage de la rédaction universitaire). Toutes ces références ont en commun d’avoir été écrites par et pour des scientifiques. Je n’ai pas intégré les articles de journalistes, qui peuvent bien évidemment aussi être intéressants mais qui diluent le sujet dans une approche plus générale. J’ai également privilégié les ressources facilement accessibles, c’est-à-dire consultables gratuitement en ligne ou empruntables dans un grand nombre de bibliothèques universitaires.

La bibliographie proposée n’est ni exhaustive (loin de là) ni prescriptive (je n’ai pas encore lu la majorité des références indiquées). C’est simplement un outil dont tu peux t’emparer à plusieurs niveaux.


Détail d’une statue d’Antoine Bourdelle dans son atelier parisien
(cliché : Ecritac)

Tu peux l’ignorer. Mais puisque tu lis ce billet, mon espoir est que cela ne sera que temporaire.

Tu peux le consulter. La consultation est libre. La création d’un compte personnel n’est pas obligatoire mais permet notamment d’utiliser les mots-clés pour faire des recherches par filtre (afficher uniquement les manuels, ou seulement les références accessibles en ligne, ou toutes les analyses linguistiques…). Le thésaurus de ces marqueurs est en cours de réflexion.

Tu peux l’exporter dans ta propre bibliothèque Zotero. Si tu souhaites retrouver plus tard des références qui t’intéressent ou prendre des notes, c’est la bonne solution.

Tu peux l’enrichir en ajoutant d’autres références et en faire profiter tout le monde. L’idée du groupe bibliographique étant que je ne reste pas seule à assurer la veille (je ne connais pas tout, je suis bénévole, pour moi aussi les journées ne font que 24 heures). Tu es la bienvenue. Si tu es intéressée contacte-moi pour que l’on s’accorde sur une méthodologie commune (ecritac@protonmail.com ou sur Twitter @ecritac). J’ai hâte !

Bonne lecture : https://www.zotero.org/groups/2529470/ecritac/library.

Les deux prochains mois je serai en vacances de blog : il se trouve en effet que j’ai des vrais congés à prendre (et toi aussi), un article scientifique à écrire pour la rentrée et un automne chargé à préparer (CNRS, me revoilà).

Rendez-vous le 16 septembre avec un nouveau billet sur les remerciements de thèse.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.